Le Cartel de l'aube Index du Forum Le Cartel de l'aube
Commerce et explorations sont de mise!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le journal intime d'une Corsaire qui ne l'a pas toujours été

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cartel de l'aube Index du Forum -> La bibliothèque -> [RP] Biographie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hedessa
Visiteur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 14
Localisation: Le saint-Greyneas

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 09:51 (2009)    Sujet du message: Le journal intime d'une Corsaire qui ne l'a pas toujours été Répondre en citant

Apparence physique : Hedessa possède une peau bleutée claire, un regard attendrissant, la plupart du temps. Ses cornes sont repliées dans l'ondulation de ses cheveux, qui sont au final mi longs, retombant à peine sur ses homoplates. Elle est relativement grande, d'une posture droite, et d'un pas sûr. Elle est également fine, avec des formes généreuses, une aura de bienfaisance s'émane d'elle.Lieu de naissance : Draenor.

Age : 257 années.

Race : Draenei.

Comportement : [Tenue de redresseur] Hedessa est souvent portée sur son devoir de Paladin, soit aider les citoyens, ou quiconque en a besoin. Elle est très portée sur le choix, se demandant perpétuellement les conséquences de chaque décision, tout cela en aimant la tranquillité.
Elle sera toujours heureuse de la moindre chose qu'elle possède, assez souvent dénouée d'ambition, et au final se contentant de ce qu'elle a. Lors d'une conversation avec elle, vous pourrez constater une éloquence assez développée et une politesse des plus tendres.

[Tenue de Pirate] De part sa tenue légère et un bandeau sur son œil droit, Hedessa devient moqueuse, et légèrement familière, voir grossière. On pourrait se dire qu'elle est un peu portée sur la boisson, pourtant la Draenei ne boit qu'en rares occasions, et assister à une de ses cuites relève presque de l'impossibilité. Ses mots et expressions seront raccourcis.

Signes particuliers : Hedessa prend soin d'elle, dans le soucis du vieillissement, hélas, c'est ici son obsession. Elle fait régulièrement des soins de peau, en particulier sur le visage, pour garder un sourire impeccable, et magnifique. En effet, vous pourrez distinguer qu'elle a le sourire aux lèvres facile, puisque pour elle, c'est la plus belle des choses. Elle est également obsédée par l'alimentation, toujours dans la crainte de prendre quelques grammes, puisqu'elle s'estime parfaite, et qu'effectivement elle n'a pas un seul Kilo en trop.
De part ses vêtements, son armure ou sa tenue sera toujours parfaite, pas un faux plis, une véritable maniaque qui astique encore et encore ses galons d'Officier.

Goûts : Hedessa adore les belles robes de soirées, ainsi que la bonne cuisine. Ses préférences et moments passés avec joie sont mis en priorité pour la personne avec qui elle partage sa vie. Sur le champ de bataille, son arme se montre dévastatrice.

Phrase favorite : " L'amitié est bien plus difficile à acquérir que l'amour. Cela dit, briser le sentiment amoureux est une chose bien plus aisée, comparé."



  

Journal intime d’Hedessa Nassis.
60 ans après la fuite de Draenor.

Mon nom est Hedessa Nassis. Enfin, plutôt Hedessa, désormais...
Je suis fille unique, et j'ai vécut ma jeunesse en Draenor. J'ai assistée au massacre. Des orcs...Il y en avait partout, cela fait maintenant... 45 ans, en humain... Mon père défendait notre peuple. Il a dut empêcher une vingtaine de peaux vertes approcher ma mère en leur ôtant la vie. J'admire sa manière de se battre, l'épée en avant, le bouclier protégeant torse et cuisses, sa technique est parfaite. Derrière ce mur d'acier, rien ne peut traverser cette technique de combat infaillible. L'épée transperce et égorge chaques nouvelles cibles. Le bouclier et la main le tenant capable de repousser 3 ennemis en même temps. Les orcs succombent les uns après les autres, mon père ne pouvait mourir ce jours-là... Du haut de mes 5 ans, mon père était le plus fort, le plus doué. Telle fut mon expression en le voyant combattre de dos.
Il a pourtant fallu abandonner la bataille, se réfugiant dans d'autres contrées. C'est alors que notre famille, encore entière, vit apparaître l'Exodar... Bien évidemment, mes parents s'y sont précipités...

Pendant cet acharnement, nous étions dans ce vaste vaisseau, plusieurs de nos hôtes semblaient un peu... étranges... ma mère avait quelques visions du mal arrivant. En effet...
L'Exodar s'est écrasé, un peu au Nord ouest de Kalimdor, nos dirigeants soupçonnent des espions elfes de sangs, personne n'a rien vu ni entendue, il y a déjà eu assez de morts...
Encore une fois je remercie le ciel qui m'a laissée mon père et ma mère, après le crash. Personnellement, je n'ai eu qu'une entaille au ventre, mais mon père m'a fort vite amenée à un guérisseur.

Quelques années après, mon père fut réclamé pour refonder Draenor, désormais la capitale neutre. Shattrath. Il repartit en terres dévastées. Nous apprîmes vite, que le seigneur Nassis avait été promu capitaine de la garde de l'Aldor. Nous étions tellement fières de lui.. Puis... un déserteur nous appris une nouvelle bien sombre: Au cours d'une attaque, le vaillant Capitaine Nassis fut consumé par un infernal, le brûlant jusqu'à ce que mort s'en suive. Ma mère fut déchirée, je n'avais que 6 ans en humain, mais... Je n'avais déjà plus de père...

J'ai alors continuée mon apprentissage paisible de la vie a l'Exodar, pendant 13 ans d’âge humain, j'ai vécut une vie tranquille, en l'absence de mâles dominants dans ma famille, avec ma mère, pleurant toujours son mari mort au combat.

Apprentissage, 100 ans après la fuite de Draenor.

Lors de mes 18 ans, je commençais à servir les intérêts de l'Exodar, en remplissant de petites missions, lorsque j'ai rencontrée ma première véritable amie. C'était en Brume-sang, la fille de riches aristocrates, nommée Thelendria, se lia d’amitié forte avec moi. Très peu après, mes yeux touchèrent son regard, elle semblait déterminée. Au fond de moi je l'étais aussi. Mon éducation entourée par les femmes en est certainement la cause. Je ne sais pas pourquoi, je me suis rapprochée d'elle, un soir, et j'ai posée mes lèvres sur les siennes.
Je pensais atteindre le sommet du bonheur, je l'aimais beaucoup. Un jour, un sbire du seigneur Velen nous a surprises. Je me souvient qu'il était fou. Il nous a chassées, sous le regard de ma mère, elle aussi furieuse.. Elle ne voulait pas l'admettre. J'ai ainsi perdu mon nom, et mon foyer, sans possibilités de retour.
J'avais 19 ans, avec Thelendria, nous avons fuient... Fuient... Fuient... Nous nous sommes retrouvées en Elwynn, par hasard, et nous sommes allées en Hurlevent. Il fallait se dépêcher, elle était blessée. Un elfe... Mathys... Un elfe de sang hérétique.. Nous avait détroussé et avait blessée ma douce à la tête. Les humains se sont cependant fort bien occupés d'elle.
Quelques mois plus tard, elle saignait de nouveau, la plaie rouverte.. Entre temps, j'avais célébrée mes 20 ans d’humain, et le seigneur Grayson m'avait prise sous son aile pour m'enseigner la lumière. Pendant la nuit, Thelendria subit un afflux de matières organiques sur la plaie.. et décéda pendant un soin...
J'était bouleversée... Pourtant, une voix résonna en mon intérieur. Je ne sais qui prononça ce mot: "Kraator"... Ma curiosité s’empara de moi, et je me suis précipitée dans les archives des humains pour y connaître son identification. Kraator est un seigneur de la légion ardente, un infernal, un lieutenant démon. Je découvris qu'il était le dirigeant de l'assaut de la légion, pendant la bataille où mon Père mourut, et plus particulièrement, j’apprit qu'il était le tueur du capitaine de la garde d'Aldor... Cela dit, le seigneur Nassis porta un méchant coup avant d'expirer, laissant une cicatrice ardente dans la pierre enflammée du démon. Ma quête ultime me fut alors annoncée: Décorer mon appartement avec une des pierres composant le ravisseur de mon géniteur.
Grayson m'a donné comme maître un de ses serviteurs, je ne le savait pas encore, mais cet ordre qui m'avait été rattaché était composé d'Inquisiteurs, de faux dévots qui se servaient de la vengeance pour arriver a leur fins, tous plus corrompus les uns que les autres...

J'ai mal réagis a leur traitement vengeur. Ils se sont servis de ma haine envers Kraator. Je suis allée retrouver Mathys, et l'ai défiée en duel. Je me suis aveuglée de vengeance, avec un sentiment de puissance absolue, je lui ai arrachée la main, celle qui maniait son épée. Il était a genou, me suppliant de l'épargner. J'ai observée son crâne, dépourvu de plaie. Je me suis souvenue de l'emplacement exact de la fellure que l'elfe avait fait subir a ma douce défunte.
Froidement, les yeux remplis de rage, j'ai abattue ma masse sur sa tête. Il a gémit, et son corps encore chaud, saignant a flots, toucha le sol. Sa dépouille encore un peu nerveuse, Je.. j'ai sentis une vague de chaleur m'envahir. J'avais... j'était.. en transe. Lorsque j'ai posé mon regard sur le cadavre... j'ai jouit...

A mon retour dans la cathédrale, j'ai immédiatement quittée mon ordre d'Inquisiteur, étant sous les ordres du seigneur Grayson, directement.


102 ans après la fuite de Draenor.

Je l’ai retrouvé. Je l’ai réduit en pièces. J’ai arraché un fragment de son corps pour m’en servir de trophée.

Pourtant, ma soif de vengeance n’est pas rassasiée. Kraator est mort, certes, mais toute cette corruption, dans ma Lumière… Je ne comprend pas. Suis-je vouée à devenir sombre ? Je me demande si ce ne serait pas une chose meilleur. Après tout, depuis ma naissance je n’ai pas arrêté de souffrir, pourquoi devrais-je me battre et vouer mes causes pour distribuer du bonheur à ceux que je suis censée protéger ? Non, c’est vrai, tout ceci est terminé. Je vais rompre tous liens avec la monarchie des Paladins. Je vais rendre mes galons et démissionner dans l’armée. Je trouverais bien quelque chose d’autre à faire… Me servir de ma Lumière dans des circonstances moins… Obligeantes.

En complément, Background du Saint-Greyneas.




104 ans après la fuite de Draenor.

Toute cette vie de misère est terminé, aujourd’hui, j’en ai finit avec l’échec.
Aux commandes du Saint-Greyneas, je transmet la volonté de Greymane sur Azeroth. Si le Roi est contre, peu importe, je suis donc dans l’illégalité. Et alors ? Depuis toujours le goût du risque me plaît. Depuis toujours la voie du crime m’est grande ouverte. Maintenant que j’en ai le droit, je ne me priverais pas, du moment que je peux faire de l’argent… J’ai connue un enseignement de Lumière, j’avais pour convictions de protéger mon prochain, au risque de ma propre vie. Balivernes ! Pourquoi un simple civil devrait être sauvé au prix de la vie d’une Maîtresse d’Armes ? Pourquoi devrais-je me sacrifier pour mon prochain ? Que ce soit une femme, ou un enfant, peut importe, on m’a donné ma première épée à l’âge de douze ans, et je suis moi même une femme, à ce que je sache… Un citoyen devrait être protégé parce qu’il n’a pas eu le courage d’apprendre à se défendre seul ? Toutes ces causes Paladins à défendre ne sont que mensonges, et illusions, sans parler de la grotesque religion Humaine…
Non, tout ceci est définitivement terminé. Et pour m’en persuadé, j’ai commis le crime le plus affreux et gratuit qu’on puisse me reprocher, et je ne regrette rien. En pleine capitale, dans un coin sombre, une bonne grosse balle de pistolet à bout portant sur un passant, pour le détrousser… Et je ne regrette rien… Pas un soupçon de pitié ou de culpabilité sur cet enfant dont j’ai froidement explosé la cervelle à tel point qu’il y en avait sur le pavé… Et le pire, c’est qu’il n’avait que deux pièces d’or, sur lui. Oui, j’ai considérablement changé dans mes manières de faire.
_________________
Corsaire Nassis


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 09:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Cartel de l'aube Index du Forum -> La bibliothèque -> [RP] Biographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com